reproduction coraux : sexuée et asexuée

Reproduction des coraux

La reproduction des coraux peut être complexe à comprendre. Ces derniers peuvent être unisexués. Ils possèdent alors des colonies femelles et mâles distinctes. Mais les coraux peuvent également être hermaphrodites, ils possèdent alors des organes reproducteurs mâles et femelles. L’autofécondation, quant à elle, est peu fréquente chez les coraux. Les manières de se reproduire varient en fonction des espèces. 

La reproduction des coraux sexuée 

La plupart des coraux ont tendance à se reproduire de manière sexuée. Parmi toutes les espèces connues, 75% des coraux sont hermaphrodites. Cette reproduction permet de faire intervenir des cellules reproductrices mâles et femelles, qui vont alors se rencontrer soit dans la cavité du polype, (fécondation interne) soit dans le milieu dans lequel ils vivent (fécondation externe). 

Concernant la fécondation externe, la ponte en masse est ce qui est le plus répandu. Elle concerne une très grande variété d’espèces de coraux. Cette ponte a lieu quelques nuits après la première lune d’été, environ d’octobre à mars. C’est en 1991 à la Réunion, qu’elle a été observée pour la première fois. 

Les œufs libérés durant cet acte vont alors donner très rapidement naissance, seulement quelques heures, à de petites larves appelées “planula”. Celles-ci vont être attirées par la lumière et vont alors monter à la surface pour se joindre au plancton. Cette étape au cours de la reproduction sexuée va permettre aux coraux de conquérir de nouveaux milieux grâce aux mouvements marins. Cependant, de nombreux planulas périssent durant ce périple. Après plusieurs jours d’errance, les larves survivantes vont alors chercher un support solide, sur lequel se fixer. Une fois accrochée, la planula va alors subir des métamorphoses pour se transformer en un polype qui lui aussi, pourra se reproduire. 

La fécondation interne est moins présente chez les coraux. Elle consiste en la libération de spermatozoïdes qui vont être attirés par des phéromones vers la cavité gastrovasculaire d’un polype voisin. Tout comme la fécondation externe, d’une fécondation interne naissent les planula qui iront se joindre au plancton. 

Reproduction asexuée des coraux 

La reproduction des coraux de type asexué consiste à produire plusieurs individus à partir d’un seul corail. Dans cette stratégie de reproduction, nous pouvons noter l’absence de fécondation. Elle peut se produire par bourgeonnement latéral du polype ou par division axiale qui va alors démarrer de la bouche vers le bas. Ce mode de reproduction est à l’origine de différentes formes de colonies et peut se présenter sous plusieurs formes. 

Comme évoqué précédemment, le bourgeonnement est la croissance d’une nouvelle assise squelettique, appelée bourgeon, au contact de la colonie mère. Au cours de son développement, elle se détache et s’implante dans le substrat, ce qui formera ainsi une nouvelle colonie. 

La fragmentation de la colonie est le procédé le plus rencontré chez les coraux. Suite à des prédateurs ou des perturbations naturelles, un fragment a été séparé de sa colonie mère et va ainsi s’implanter ailleurs. 

Si vous êtes passionné par le corail, il peut être pertinent de s’intéresser à la reproduction des coraux. Cela vous permettra de savoir comment se reproduit votre corail, et ainsi, de connaître encore mieux ces animaux si complexes.