Gorgone corail

Gorgone Corail : 3 choses à savoir

La gorgone corail, aussi appelée corail corné ou corail écorce est un ordre de paraphylétique de coraux. Cet ordre va vivre sous la forme dites coloniaux sessiles. Il peut compter environ 1200 espèces qui se rencontrent dans toutes les mers tropicales et subtropicales.

La gorgone corail est souvent reconnue de par sa forme en éventail et ses couleurs vives. Le rouge, le jaune, et le violet sont les couleurs prédominantes de la gorgone corail.

Les gorgones sont accrochées à des substrats durs, comme les coraux. Cependant certaines espèces peuvent se retrouver sur des fonds de sable ou de boue. Chaque polype possède 8 tentacules qui vont venir filtrer le plancton pour ensuite le consommer.

L’histoire de la gorgone

Il faut savoir que la gorgone corail a depuis très longtemps retenue l’attention des Hommes. En effet, elle les fascine depuis la préhistoire.

Depuis l’Antiquité et le plus souvent en Méditerranée, le corail rouge est péché massivement pour pouvoir fabriquer des objets et des bijoux.

L’origine de la gorgone corail, dans la mythologie grec, provient de la légende de Persée. Persée aurait coupé la tête de la gorgone Méduse puis aurait déposé sa tête sur un amas d’algues. Les algues se seraient alors imbibées de son sang ce qui aurait fait naître la gorgone corail

La différence entre une gorgone et un corail

La gorgone et le corail appartiennent tous les deux à l’embranchement Cnidaire.

La gorgone corail, on peut en trouver pleins en Méditerranée, elle va venir tapisser les roches à partir de 20 mètres de profondeur.

La pousse de celle-ci est très longue puisqu’elle grandit de seulement 1,5 centimètre par an et peut atteindre jusqu’à un mètre de long, cependant ses branches sont très fines. La gorgone corail a souvent un aspect panaché et arborescent très dense.

Le corail quant à lui est plus rare. Il est moins fréquent de voir un corail qui fait un mètre de long, il y en a, mais généralement il ne va pas dépasser 10 centimètres de long. Il ne grandit que très peu et ne pousse que de 1 centimètre par an. Les couleurs de celui ci ne sont pas les mêmes que la gorgone et vont être beaucoup moins vives. Il n’a pas non plus d’aspect panaché ou arborescent et ses branches sont plutôt massives. Quand on ne l’éclaire pas, le corail donne l’impression d’une masse blanchâtre translucide, ce sont les tentacules de la colonie.

La gorgone verruqueuse

La gorgone verruqueuse vit non seulement dans la Méditerranée mais également dans l’Atlantique. On peut aussi la voir sur des plages à zone rocheuse avec un fort courant, il faut parfois chercher dans les déchets naturels déposés par la marée pour pouvoir en apercevoir.

Elle va se présenter sous la forme d’un buisson ramifié en forme d’éventail, d’où son surnom « éventail de mer ». La gorgone verruqueuse vit soit en colonie isolée soit en forêt sous marine qui est d’une grande richesse en biodiversité. Cela va permettre de donner naissance à des « récifs » en eaux froides. Elles servent de support à d’autres organismes qui s’accrochent à leurs colonies. Parmi ces organismes on retrouve des algues rouges, des hydroïdes ainsi que des anémones de mer.